Fiche Affelnet : les principes à Paris

L’algorithme utilisé par Affelnet permet de classer les vœux d’orientation de tous les élèves de troisième afin de leur proposer une place dans un lycée, sans notion de « premier arrivé, premier servi ». A Paris, l’élève et sa famille ont la possibilité d’inscrire huit vœux (4 en filière professionnelle) à partir du mois de mai. Un vœu équivaut à un établissement, sauf pour la filière professionnelle où il correspond à une formation spécifique dans un établissement.

L’affectation de l’élève se fait en fonction de ces vœux exprimés et des capacités d’accueil des établissements, qui sont un peu contraintes à Paris, malgré la baisse démographique. Un barème permet d’affecter un nombre de points à chaque élève.

Pour le détail du barème, voir la fiche Règles du jeu Affelnet 2017-2018 à Paris qui vous donne tous les éléments y compris le nouveau bonus REP.

Le classement de l’élève est effectué par le rectorat dans chacun des établissements demandés en fonction du nombre de point de l’élève. Celui-ci peut être tout en haut de la pile de dossiers dans un lycée, et beaucoup plus bas dans un autre. Le processus s’arrête quand l’élève peut être affecté dans son vœu de rang le plus élevé. Tous les vœux suivants disparaissent alors, ce qui libère des places pour les autres élèves qui voient leur dossier remonter.

A savoir que dans certains cas, l’affectation ne dépend pas du classement Affelnet, mais d’une procédure spécifique. C’est le cas, par exemple, à Paris pour

  • Les formations des lycées Henri IV et Louis Le Grand ;
  • Les dispositifs « Excellence sportive, réussite scolaire et éducative » ;
  • Les formations à double cursus Musique et Danse ;
  • Certaines formations à recrutement inter académique.