Fiche Affelnet : L’impact du statut de boursier :

Le statut de boursier a fait débat pour l’affectation dans les lycées à Paris. Mais c’est le véritable outil de mixité sociale tel que défendu par la rue de Grenelle. Il accorde en 2017-2018 le total de 4 800 points d’office aux élèves boursiers, ce qui leur assure quasi certainement de voir passer leurs dossiers devant ceux des non boursiers. En effet, si un élève a entre 7800 et 9600 points avec les points donnés par le collège, un boursier avec son bonus aura entre 12600 et 14400 points ce qui le fait passer devant tous les non-boursiers quelques soient leurs résultats

Ce nombre de points de boursier très élevé a fait naître la polémique, en 2016 quand au lycée Turgot (Paris 3e) 83 % des admis en seconde se sont retrouvés être boursiers, ce qui a fait du lycée Turgot, grâce au bonus boursier, le lycée le plus ségrégué de Paris peut être de France. C’est pour cela qu’un plafonnement des élèves boursiers a été mis en place en 2016-2017 : il y a eu seulement 38% de boursiers au lycée Turgot en 2017.

Le plafonnement pour 2017-2018 est variable selon les districts, pour se rapprocher de leurs taux réels de boursiers (il était partout à Paris de 50% en 2016-2017), ce qui signifie que dès que le taux plafond est atteint par des élèves affectés boursiers, le bonus cesse d’y être pris en compte.