Fiche Parcoursup : Les inquiétudes, les interrogations…

  • Trop peu de vœux (10 au lieu de 24).
  • Le jeu des affectations risque de mettre très longtemps à se stabiliser :
    • Pas de hiérarchie des vœux ;
    • Une semaine pour se désister si plus d’une proposition ;
    • Beaucoup d’élèves pendant longtemps sans propositions ;
    • Peu de visibilité sur le remplissage des formations ;
    • =>Il existe des risques sérieux de sur/sous booking des formations sélectives.
  • La hiérarchie des vœux permettrait de pouvoir, en utilisant un algorithme, affecter efficacement, en respectant les priorités des élèves.
  • Dans un délai aussi court, les filières non sélectives auront-elles le temps de préparer le recrutement ?
  • Comment se fera la mise à niveau dans les filières non sélectives? (« oui, si »).
  • Comment se feront les propositions d’affectation pour les étudiants recalés ?
  • Les moyens promis sont-ils suffisants? Comment seront-ils utilisés ?
  • Quel accompagnement du lycée, des professeurs principaux et du conseil de classe sur le projet d’orientation ?